Blog > Protégeons l'environnement > L'éco-score, ça vous dit quelque chose ?

< Retour

L'éco-score, ça vous dit quelque chose ?

M R

Par Maïa de Rutabago

27/04/2021

Le projet Rutabago a germé en partant du constat que se nourrir sainement en protégeant la planète est parfois difficile aujourd’hui.

Depuis, nos convictions n’ont pas cessé de pousser : nous redoublons d’efforts, chaque jour, pour donner envie au plus grand nombre de choisir un mode de consommation plus durable, et cela en essayant nous-même d'avoir, le plus possible, un impact positif.

Et comme nous n’avons pas pour habitude de nous reposer sur nos lauriers, nous sommes heureux de vous annoncer l’arrivée de nos deux nouveaux indicateurs. Grâce au nutri-score et à l’éco-score, vous pourrez maintenant connaître la qualité nutritionnelle et l’impact environnemental de chacune de nos recettes.

On vous explique tout !

L’alimentation est le premier secteur responsable du changement climatique

D’après les études de l’OCDE et de l’institut de l’économie pour le climat, elle représente même 30% des émissions de CO2, 60% de la consommation en eau potable ainsi que la majorité des déchets d'emballages au niveau mondial.
Quant à l’agriculture, elle englobe 1/3 de la surface terrestre et serait également la principale cause de déforestation. 

Mais pas de panique, il est toujours temps d’agir ! En faisant le choix de consommer plus responsable, chacun d’entre nous a le pouvoir de réduire considérablement son impact.
Encore faut-il pouvoir être informé. 



Le Nutri-score

Apparu en France en 2017 par le biais de Santé publique France, le Nutri-score est devenu obligatoire sur tous les supports publicitaires de denrées alimentaires depuis janvier dernier. 

Vous l’avez sans doute déjà croisé en allant faire vos courses. Mais savez-vous réellement à quoi il correspond ?

Cet indicateur est un système d’étiquetage nutritionnel basé sur une échelle de 5 couleurs (du vert foncé au orange foncé) vous permettant, ainsi, de vous informer sur la valeur nutritionnelle d’un produit.

Le logo est attribué sur la base d’un score prenant en compte pour 100 gr ou 100 mL de produit, la teneur :

  • en nutriments et aliments à favoriser (fibres, protéines, fruits, légumes, légumineuses, fruits à coques, huile de colza, de noix et d’olive),

  • et en nutriments à limiter (énergie, acides gras saturés, sucres, sel)

Après calcul, le score obtenu par un produit permet de lui attribuer une lettre et une couleur allant de A à E et du vert foncé au orange foncé. 
Son objectif est donc de favoriser le choix d’une alimentation plus saine en informant le consommateur de manière simple et claire ! Jusqu’ici, c’était le seul indicateur sur le marché permettant de nous éclairer, mais bonne nouvelle... il vient d’avoir un petit frère.


L’Eco-score

Dans le même esprit que le Nutri-score bien que pas de la même famille, l’Éco-score a pour objectif d’éclairer en un clin d'œil le consommateur, afin qu’il puisse connaître l’impact environnemental d’un produit.

Cet indicateur représente donc l'impact environnemental des produits alimentaires en les classant en 5 catégories (A, B, C, D, E) : de l'impact le plus faible, à l'impact le plus élevé. 

Développé par un collectif d’acteurs engagés et plébiscité par La Convention citoyenne sur le climat, cet outil transparent a été pensé pour guider les consommateurs dans leurs choix alimentaires.


L’éco-score est calculé à partir des données d'Analyse de Cycle de Vie (ACV) de l'ADEME et de l’INRIA avant d’être complété par un système de bonus/malus se basant sur les informations que l’on retrouve sur les étiquettes des produits alimentaires.

Ces données contribuent à un score noté sur 100 points avant d’être transformé en une lettre.
Plus le score se rapproche de 100, moins le produit a généré de pollution !

L'ACV c’est, -tout simplement-, la méthodologie la plus aboutie qui permet l’évaluation globale et multicritères des impacts sur l’environnement. 
Autrement dit, le principe est de recenser et quantifier les impacts associés à la conception d’un produit. Ces “flux” sont analysés, qu’ils soient d’ordre matériel (exemple : les déchets) ou énergétique (exemple : les ressources en eau). 

Parmi tous ces flux, plusieurs facteurs sont pris en compte tels que la pollution de l'air, des eaux, des océans, du sol et de la biosphère (émission de gaz à effet de serre, épuisement des ressources en eau, utilisation des terres, perte de biodiversité…)

Dans sa finalité, une analyse du cycle de vie permet donc d’obtenir le bilan environnemental multicritères d’un produit sur l’ensemble de son cycle de vie.

Mais bien que très riche, l’ACV ne permet pas de prendre en compte certains enjeux environnementaux, tels que la perte de biodiversité, la protection des espèces menacées, la pollution des déchets plastiques ou encore l'approvisionnement local. Et c’est justement pour cela que le système bonus/malus intervient !


Le système de bonus/malus a été mis en place pour compléter le score et donner la possibilité de prendre en compte un champ plus large de facteurs, il comprend 5 catégories différentes dont les systèmes de production.
A savoir que les bonus associés à chaque catégorie se cumulent dans la limite de 25 points.

Ce système permet, in fine, d’obtenir un score entre 0 et 100 pour ensuite déterminer la lettre Eco-Score associée !

En ce qui concerne nos recettes, nos caculs sont réalisés avec l'aide de l'application de cuisine durable collaborative Ettiquetable.


De manière générale, on se rend compte que parmi les produits ayant les moins bons scores, on retrouve notamment le soja et les produits carnés.

Une petite explication s’impose : il faut savoir que le soja est notamment victime de surconsommation et que plus des deux tiers de ses cultures sont génétiquement modifiées. Des infos pas si surprenantes (bien qu’inquiétantes), quand on sait qu’une grande partie de sa production est réservée à l’alimentation de l’élevage industriel. 

Par conséquent, cette culture intensive provoque de nombreuses déforestations. Quant aux pesticides utilisés pour les cultures OGM, ils polluent les sols. Attention, donc, à toujours vérifier sa provenance.

En ce qui concerne la viande, on remarque que son empreinte carbone est plus élevée notamment dû à la surface agricole qu’elle occupe, mais aussi aux rejets des ruminants, à la nourriture utilisée dans l’élevage et à l’utilisation de pesticides. 

Néanmoins, on observe des disparités en fonction du type de viande (la volaille est, par exemple, moins nocive pour l’environnement que le bœuf).

Et ce n’est pas tout : en s’attardant sur certains critères tels que son mode de production, on s’aperçoit également que cela peut améliorer grandement sa note. Par exemple, les poulets élevés en cage standard obtiennent la lettre D tandis que les poulets bio français, eux, obtiennent la lettre B.

C’est notamment pour cette raison que chez Rutabago, nous choisissons avec attention les agriculteurs avec qui nous travaillons et que nous vous sensibilisons au flexitarisme : au-delà de choisir des ingrédients bio, en circuit court et le plus possible locaux, 80% de nos recettes sont végétariennes ou végan, car nous sommes convaincus que végétaliser nos assiettes est une nécessité aujourd’hui que ce soit pour notre santé, celle des animaux ou de la planète.

La transparence au cœur de vos assiettes

Vous l’aurez compris, ces outils d’aide à la décision ont été comme une évidence pour nous !

Et nous sommes fiers de pouvoir vous écrire que nous sommes la première entreprise de box à cuisiner à proposer des recettes ne dépassant pas la lettre C et que 85% d'entre elles obtiennent la lettre A.

Grâce à l'arrivée de ces deux nouveaux outils d’aide à la décision, nous souhaitons mettre la transparence au cœur de nos assiettes en vous informant et en vous accompagnant davantage dans le choix de vos recettes. Tout cela, en poursuivant notre quête vers une alimentation plus responsable et des assiettes plus saines. 

Parce qu’on ne le répétera jamais assez...chacun de nos actes a un impact !


Si vous souhaitez en savoir davantage sur l'Éco-score, nous vous invitons à cliquer juste >ici<

#bio   #Rutabago   #santé   #alimentation   #ecoscore   #nutriscore  

Rutabago

Chez Rutabago, nous vous faisons cuisiner des recettes saines et savoureuses. Les ingrédients issus exclusivement de l'agriculture biologique vous font découvrir les vraies saveurs d'un produit brut et naturel. Laissez vous tenter par votre box à cuisiner 100% bio.

Commander votre box bio maintenant
panier osier

Vous souhaitez lire plus d’articles ?

Rien de plus simple ! Abonnez-vous à notre newletter