A l’aube de la saison du pois chiche, qui s’étend de juillet à octobre, nous allons vous faire découvrir la filière 100% française, car oui le pois chiche pousse en France ! Petit voyage dans les terres d’un accent chantant à la rencontre de Linda de la Réserve de Champlat, qui promeut avec plein de respect et d’amour ces graines pleines de bienfaits.


La culture du pois chiche dans le monde

Houmous, pois chiches à l’orientale, tajine, couscous, le pois chiche se décline dans de nombreuses recettes. Afin de satisfaire la demande mondiale, chaque année, 9 millions de tonnes de pois chiches sont produites, soit près de 285 kg par seconde ! L’Inde est autant le plus gros producteur que le plus important consommateur de pois chiche dans le monde. L’Australie est quant à elle le premier exportateur. Et s’il y a notamment un critère commun à ces deux pays c’est le climat chaud. On comprend donc mieux pourquoi nous retrouvons les cultures de pois chiche dans notre beau Sud français.


Hostile aux climats doux et pluvieux, il s’est parfaitement acclimaté aux pourtours méditerranéens et ce pour notre plus grande gourmandise.


Un petit pois qui fait le poids

Loin de peser dans la production internationale, la France produit près de 29 300 tonnes de pois chiches par an. Et si on rapproche aux cultures bios on tombe à 7 000 tonnes. Le pois chiche est donc une culture peu développée dans notre pays même si ses avantages agronomiques et l’évolution des modes alimentaires lui prédisent un bel avenir. Eh oui car veggie ou flexi, le pois chiche se taille une belle part de nos assiettes en narguant les steaks de bœuf ou autres filets de poisson grâce à son taux élevé de protéines : près de 20% de sa composition.


Mais, même face à ces difficultés de production, la France reste le plus gros producteur de pois chiche à l’échelle de l’Union Européenne, avec 29% de la production (17% pour l’Italie et 8% pour l’Espagne). Car depuis 3 ans, la culture du pois chiche a le vent en poupe, et connait une forte demande. En 2016, on comptait 20 000 hectares au niveau national (12 000 en Occitanie). Les parcelles bio sont quant à elles passées de 500 hectares en 2011 à 4 500 en 2017. Pois chiche power !


Les pois chiche made in France

Très à l’écoute de ses consommateurs, la coopérative Biocoop s’est très vite intéressée de près à cette petite graine miraculeuse sur le plan nutritionnel. Avec des tendances toujours plus tournées vers une alimentation flexitarienne (réduction de la consommation de protéines d’origine animale pour privilégier des repas plus végétariens), le pois chiche se place en pôle position d’un bon équilibre alimentaire. Fort de ce constat, l’enseigne a décidé d’investir durablement dans la filière. Et rien de mieux pour identifier des producteurs que de créer des partenariats avec des entreprises qui transforment les produits. C’est assez logiquement qu’un partenariat durable s’est construit avec la Réserve de Champlat.

En 2007, les deux acteurs de la bio française entreprennent de lancer un produit décliné sous la marque Ensemble, produits uniquement dédiés aux magasins de la coopérative. Ils s’entendent sur le cadre de cette alliance dont le coeur est la juste rémunération des producteurs. Ici ce sont les producteurs qui ont fixé eux-mêmes une fourchette de prix justes pour leur production. Et 1% du chiffre d’affaires réalisé par an est directement attribué au groupement de producteurs de pois chiche. Ainsi ils peuvent se doter de moyens supplémentaires. Par exemple, grâce à ce financement direct, les producteurs ont pu intégrer une personne en stage pour promouvoir leur travail et les accompagner au quotidien.


Le commerce équitable, on vous explique ou c’est clair ?

Voici un exemple très concret où les producteurs sont au coeur de toutes les attentions. À l’heure où l’on déplore les pressions énormes que subissent les agriculteurs français pour produire toujours plus à moindres coûts, ici nous avons un bel exemple de respect du travail et des savoir-faire agricoles.

Quand vous vous régalez d’un bocal de pois chiche acheté chez Biocoop et bien c’est toute une filière qui vous remercie pour votre acte d’achat gourmand ET engagé ! Le coeur de la démarche est la juste rétribution du travail fourni. Comme si on ne le savait pas : l’argent est le nerf de la guerre.. Le commerce équitable c’est tout simplement ça : garantir des prix justes et honnêtes pour un travail fourni. Vous savez comme quand on veut que notre patron nous paye à notre « juste valeur », ben là c’est pareil.

D’ailleurs, comme nous sommes un peu taquins chez Rutabago si on vous demandait : « Hey vous qui souhaitez toujours des prix moins élevés dans vos rayons (un peu comme quand votre boss refuse votre augment’ bien méritée car y’a plus de budget), est-ce que vous vous posez seulement la question de qui est la première petite main qui a dû se lever surement bien plus tôt que vous dans la journée pour cultiver, arroser, préparer, cuisiner, empaqueter votre produit qui est censé vous régaler (genre comme quand vous, vous êtes arrivés plus tôt que votre boss pour finir le dossier aux petits oignons pour la méga Réu de 10h30) et surtout combien cette petite main courageuse est payée (vous vouliez pas négocier votre salaire d’ici deux semaines non mais parce que quand même c’est abusé toutes les heures que vous faites pour des clopinettes, même si les budgets sont serrés, sérieux…) ? » Bref vous voyez où on veut en venir enfin on dit ça on dit rien ;).


Et si maintenant on achetait moins mais mieux… au juste prix des choses ? Voici ce que nous, chez Rutabago nous défendons au quotidien tout comme les marques de commerce équitable...Et il ne faut pas aller à l’autre bout du monde pour établir des règles de commerce juste et profitable pour tous. En France nos agriculteurs ont eux aussi besoin d’être protégés pour certaines filières ! C’est tout l’enjeu de la marque Ensemble de nos amis de Biocoop. Veiller à ce que tous les acteurs de la chaîne, essentiels à la production d’un produit, soient considérés à la juste valeur de leur travail. Car Ensemble on vit mieux et on vit plus longtemps.


Un artisanat qui a du goût

On aurait pu écouter Linda pendant des heures parler de ses produits, des savoir-faire si précieux et précis de la Réserve de Champlat, des processus de fabrication, des relations que la petite entreprise familiale entretient avec les producteurs.

La réserve de Champlat est une conserverie artisanale fondée en 1982. Et quand elle martèle que seuls des produits « origine France, issus de circuit-courts et très qualitatifs » passent le pas de la porte de la conserverie on comprend que le niveau d’exigence est élevé. La technicité du savoir-faire d’une conserverie consiste à conditionner des produits cuisinés pour une conservation très longue (plusieurs mois) en garantissant des saveurs délicieuses sans utilisation additifs pouvant altérer d’une part le goût mais aussi notre santé. Et comme ceci n’est pas assez difficile, la Réserve de Champlat relève tous les jours le challenge de la gourmandise pure en garantissant « un goût cuisiné comme à la maison ». C'est grâce à cet esprit de respect des produtis et des savoir-faire que Biocoop a choisi la Réserve de Champlat pour son produit pois chiche.

« Nous accordons toujours une place importante au choix de notre matière première en privilégiant la qualité, les circuits courts, le local et l’origine France (80% de nos approvisionnements). »


Les pois chiche, c’est bon et pis c’est tout !

Le goût il n’y a que ça de vrai !

Notre équipe de chefs est composée de vrais gourmands, bon vivants et fins gastronomes. Alors c’est pour eux un plaisir que de mettre en valeur des beaux produits qui défendent autant des saveurs que des valeurs. Résultat quand on leur demande de créer une recette où le pois chiche français est au coeur de l’assiette, ils prennent le sujet avec passion. Chez Rutabago, notamment grâce à notre panier végétarien, nous avons une jolie liste de recettes à base de pois chiche. De quoi ainsi faire le bonheur de chacun d’entre vous. Mais nous avons choisi de partager ici le buddha bowl tout pois chiche car il décline le pois chiche sous toutes ses formes : en houmous, grillé/croquant et simplement nature assaisonné. Accompagné de crudités de saison et de céréales pour en faire un plat complet et équilibré, il ravira vos papilles !


Pourquoi consommer des pois chiches régulièrement ?

Et comme nous avons plein de recettes à vous suggérer on vous explique en quoi manger des pois chiches c’est tout sauf avoir un petit pois dans la tête (il fallait qu’on la fasse hein..)

Excellents pour réguler le taux d’insuline dans le sang, les pois chiche peuvent jouer un rôle non négligeable dans la diminution du mauvais cholestérol, le taux de triglycéride et de ce fait limiter les risque d’infarctus ou d’accidents cardio-vasculaires !

Si vous êtes carencés en fer, les pois chiches sont vos alliés car leur teneur est particulièrement intéressante. Donc que vous soyez sportif ou légèrement anémiés, optez pour une assiette de pois chiches qui saura aussi bien vous caler !  Très riche en fibres, il permettent de réguler le transit et de faciliter la digestion également.

Et bien sûr pour finir par où nous avons commencé, 100g de pois chiches contiennent environ 11 grammes de protéines soit environ 26% de l’apport nutritionnel conseillé (ANC) de protéines pour les hommes et 32% pour les femmes. Donc ils sont idéaux pour les végétariens et végétaliens ainsi que pour les jeunes enfants parfois aussi carencés en protéines. Sans gluten et d’origine végétale, les pois chiches sont bons un pois c’est tout !

Pour en savoir plus :
Découvre notre recette Buddha bowl aux pois chiches juste - ICI - ;)