Blog > Bien manger, manger sain > Jeûner, mais pourquoi ?

< Retour

Jeûner, mais pourquoi ?

L R

Par LOLA EL-MASKINE de Rutabago

30/03/2018

Jeûner, mais pourquoi ?


Le jeûne, une pratique très ancienne !

Le jeûne est l'une des approches les plus anciennes d’auto-guérison.
A ses origines, le jeûne était perçu comme une purification de l'âme. Chez les Juifs, Yom Kippour et Tisha Beav sont des jeûnes mentionnés dans la Torah. Ces jeûnes sont effectués dans le but de reconnaître ses péchés et de demander pardon à Dieu. Chez, les Catholiques, le jeûne est une pratique qui permettrait de prendre conscience de ses erreurs et de se rapprocher de Dieu. Dans l’Islam, le jeûne est pratiqué pendant le mois du Ramadan et correspond à une remise en question de soi en vue de devenir un Homme meilleur. Enfin, dans la religion hindoue, les croyants réalisent différents jeûnes selon leurs croyances personnelles et leurs coutumes.

Dans le domaine de la médecine, quelques guérisseurs comme Hippocrate ou certains médecins tel Hoffman en ont vite vu les bienfaits sur la santé de l’Homme. Aujourd’hui, il existe une multitude d’études relatant les expériences menées pour évaluer les bienfaits du jeûne. De plus, ce dernier s’inscrit dans la tendance en vogue de “ désintoxication “ : la désintoxication numérique, la désintoxication du sucre, la désintoxication du tabac etc. Le jeûne apparaît donc comme la désintoxication du corps et de l’esprit dans son intégralité. Les personnes l'adoptent désormais non pas pour des raisons religieuses, mais pour leur bien-être personnel. 

De nombreux centres de jeûne ont alors vu le jour en France, en Europe et dans le monde. Des centres où il est possible de jeûner en étant encadré par des spécialistes du jeûne et des professionnels qualifiés. En France, le jeûne était une pratique très personnelle qui commence petit à petit à voir le jour notamment grâce à la Fédération Française du Jeûne et Randonnée. Il commence également à s'implanter dans l’univers de la santé. Les scientifiques et médecins sont de plus en plus nombreux à le recommander, certains scientifiques ont prouvé ses bienfaits, d'autres sont un peu plus sceptiques sur la pratique.

Mais au fait, quels sont les bienfaits du jeûne pour la santé ?

En préambule, il est primordial de préciser qu’il ne faut pas se lancer dans le jeûne sans avoir demandé l'avis d'un professionnel de santé ou d'un spécialiste de la pratique. Il ne faut pas jeûner dans les conditions suivantes :  si vous êtes enfant, en cas d’épuisement, de convalescence, de maigreur extrême, de grossesse, de phase d’allaitement, si vous avez du diabète de type 1 ou encore la tuberculose. Pour des pathologies plus lourdes il est bien évidemment nécessaire de demander l’accord et l’avis de son médecin.

Nombreuses peuvent être les raisons pour lesquelles une personne décide de jeûner.
En voici trois principales :

- Jeûner pour ajuster son alimentation et perdre du poids : pour mincir de façon durable, il faut bien évidemment adopter un régime alimentaire équilibré et changer ses habitudes alimentaires. Mais le jeûne intermittent permet de mincir sur une courte durée puisqu'en jeûnant, notre corps va puiser directement dans nos stocks de graisse. Si nous jeûnons de façon régulière et que notre alimentation hors période de jeûne est équilibrée, alors notre perte de poids se fera sur du long terme.
Par ailleurs, les chercheurs de l’Intermountain Medical Center (Murray) Utahont ont démontré que le jeûne provoque une augmentation importante du niveau d’hormone de croissance (GH) sécrétée par notre corps. Cette hormone GH est aussi une hormone appelée: “brûleuse de graisse”.
Si vous souhaitez adopter le jeûne comme moyen de perdre du poids, nous vous recommandons de consulter en parallèle un spécialiste de la diétététique et de la nutrition.

- Jeûner pour améliorer sa santé : jeûner permet un repos du système digestif. Le foie et l’estomac vont se mettre “en veille”. Ils vont ainsi pouvoir se régénérer pendant que la flore intestinale se rééquilibre. Le système digestif va également pouvoir éliminer les toxines que nous accumulons au quotidien et renforcer nos défenses immunitaires par le biais de notre flore intestinale. Pendant le jeûne, il est important de bien boire pour favoriser l'élimination des déchets de notre corps. Cette auto-restauration est appelée en terme médical « autolyse ». 
Il a par ailleurs été prouvé que le jeûne permettait aux cellules souches sanguines de se renouveler, et donc au système immunitaire de se régénérer. Une équipe de chercheurs de Californie du Sud, selon leurs découvertes publiées le 5 juin 2014, a démontré que cesser de s’alimenter pendant 72 heures, soit 3 jours, permet de renouveler son système immunitaire. L'énergie dépensée, selon Valter Longo, professeur de gérontologie et de biologie, permet de donner « le feu vert à la moelle osseuse pour reconstruire l’ensemble du système immunitaire ».

- Jeûner pour le moral : il se dit que l’on pourrait constater une amélioration de son humeur avec un jeûne fait dans de bonnes conditions. Selon le docteur Wilhelmi de Toledo, les gens fatigués ou en état dépressif trouveraient une amélioration de leur niveau énergétique. Jeûner, c'est aussi une occasion de se redécouvrir, de se retrouver avec son corps, de redécouvrir à la suite du jeûne les plaisirs de l'alimentation et le goût des aliments.

Les différents types de jeûne hydrique en intermittence :

Il existe différents types de jeûnes intermittents, durant lesquels est autorisée l’eau (jeûne hydrique) :

- Le jeûne de 16h par jour : il s'agit simplement, et nous l’avons déjà tous expérimenté sans le savoir, de jeûner 16h par jour, en incluant par exemple la durée de notre sommeil.

- Le jeûne de 24h : une fois le petit-déjeuner ou le dîner terminé, il faut attendre le lendemain pour reprendre un nouveau repas. Ce type de jeûne peut être pratiqué par certaines personnes une fois par semaine, mais aussi de manière occasionnelle.

- le jeûne 5:2 : manger normalement 5 jours de la semaine et pendant 2 jours non consécutifs, restreindre ses apports caloriques à 25%.

- Le jeûne thérapeutique de 1 à 3 semaines : ce jeûne s’étend sur une durée plus longue et doit être réalisé avec l’accompagnement et le contrôle de professionnels.

- Le jeûne à votre façon : c’est le jeûne le plus simple, qui consiste à écouter son corps, et à jeûner en fonction de ses besoins.


Si vous décidez de jeûner, demandez l’avis d’un spécialiste, faites-le progressivement et habituez votre corps quelques jours avant.

Alors, prêts à jeûner ?


Vous voulez tester notre box repas
#bio   #Rutabago   #jeûne   #bien-être  

Rutabago

Chez Rutabago, nous vous faisons cuisiner des recettes saines et savoureuses. Les ingrédients issus exclusivement de l'agriculture biologique vous font découvrir les vraies saveurs d'un produit brut et naturel. Laissez vous tenter par votre box à cuisiner 100% bio.

Commander votre box bio maintenant
panier osier

Vous souhaitez lire plus d’articles ?

Rien de plus simple ! Abonnez-vous à notre newletter