La galette des rois : frangipane, compote, tout chocolat ou même spéculoos, il en existe pour tous les goûts !  Un grand classique du début d’année qui ravira votre gourmandise et vous permettra de partager un bon moment en famille ou entre amis !

L’épiphanie a lieu tous les premiers dimanches qui suit le 1er janvier, où nous avons pour habitude de perpétuer la tradition en tirant les rois. En cette occasion, notre chef vous a préparé une recette délicieuse, dans laquelle on vous propose de cacher une véritable fève, bio bien sûr !

Munissez-vous d’un rouleau à pâtisserie, et c’est parti !



INGRÉDIENTS (POUR 6 PERSONNES)

2 pâtes feuilletées

100 g de beurre

3 œufs

100 g de poudre d’amandes

100 g de sucre blanc

1 càs de sucre glace

1 càs de farine

1 càs d’eau

 

EN + 

1 fève

1 Couronne



Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

À table dans 90 minutes



PRÉPARATION

Pour la crème d’amandes

1. Sortez le beurre du frigo au moins 30 minutes avant de commencer votre recette. Mettez le beurre mou dans un bol et travaillez-le à la fourchette (ou au robot) afin d’obtenir un beurre « pommade ». Il doit avoir la texture d’une crème pour le visage.

2. Ajoutez le sucre et mélangez bien. Incorporez la poudre d’amandes puis 2 des 3 œufs nécessaires à la recette (mélangez bien l’appareil entre chaque œuf). Rajoutez la farine, mélangez délicatement.

 

Pour la galette des rois

3. Étalez la première pâte feuilletée sur une plaque de cuisson allant au four, recouverte de papier sulfurisé. Étalez la crème d’amandes sur la pâte, en conservant au moins 3cm entre le bord de la pâte et la crème et n’oubliez pas de déposer la fève ! Tamponnez votre bordure de pâte avec un peu d’eau pour aider les deux pâtes à se souder. Recouvrez avec la 2ème pâte. Appuyez sur le rebord de votre galette afin de souder les pâtes ensemble.

4. Clarifiez votre œuf en mettant le jaune dans un bol avec une cuillère à soupe d’eau (utilisez le blanc pour des meringues par exemple). Découpez l’excédent de bordure (en ne mordant jamais dans la crème).

5. Retournez la galette dans l’autre sens (le dessous devient le dessus). Dorez à l’œuf (gardez le reste pour la suite) et glissez au frais pendant au moins 30 minutes (l’astuce qui fera toute la différence pour avoir une pâte bien feuilletée). Préchauffez votre four à 200°C en attendant.

6. Au bout des 30 minutes de repos, décorez le dessus de la galette à l’aide d’une fourchette ou du dos d’un couteau en dessinant des arabesques, des courbes ou tout autre motif. Dorez de nouveau et glissez au four 25 minutes.

7. Au terme des 25 minutes, à l’aide d’une petite passoire ou d’une boule à thé, saupoudrez délicatement votre galette de sucre glace. Remettez au four 5 minutes. Vous obtiendrez une galette brillante, croustillante et bien dorée. Laissez reposer 15 minutes avant dégustation.

 

ASTUCE DU CHEF

N’hésitez à rajouter des zestes d’orange, des pépites de chocolat ou de troquer la poudre d’amandes par de la poudre de noisette voire même ajoutez une cuillère à soupe de Rhum, de Grand Marnier ou de Cognac à votre crème d’amandes... Bref on hésite pas à se faire plaisir !



Petit point histoire… Le jeu du roi !

« Que le roi seulement soupire et tout le royaume gémit » - William Shakespeare

La tradition de la galette des rois nous vient directement de l’Antiquité ! Par sa forme et sa couleur dorée, elle était à l’origine symbole du Soleil.

Dans la Rome antique, à l’occasion des Saturnales (grandes fêtes en l’honneur du dieu Saturne), on désignait au hasard un « roi d’un jour » en cachant une fève dans un gâteau. L’heureux vainqueur devenait roi durant une journée entière, au cours de laquelle il pouvait réaliser tous ses vœux. Les figurines en porcelaine ont remplacé la traditionnelle fève seulement vers la fin du XIXème siècle. Chez les Romains, il s’agissait d’une fève blanche ou noire, qui avait pour utilité première de servir aux votes sous la démocratie.

 

 

Régalez-vous et n’hésitez pas à nous partager vos photos de galettes sur les réseaux sociaux !